The page you're viewing is for French (EMEA) region.

The page you're viewing is for French (EMEA) region.

Recherche à lire absolument : Pourquoi la durabilité des réseaux 5G est un problème vieux de 150 ans

Andrew Donoghue •

Il a été établi, il y a plus d’un siècle et demi, que l’efficacité énergétique, bien que très importante, n’explique pas tout en matière de durabilité. Cela vaut pour les réseaux 5G d’aujourd’hui pour lesquels la véritable durabilité nécessitera une approche plus globale, comme le démontre les études récentes.

On pourrait croire que ce n’est que depuis une trentaine d’années que l’on commence à poser des questions difficiles sur l’utilisation durable du charbon.

Mais l’économiste anglais William Stanley Jevons s’en inquiétait déjà il y a plus de 150 ans, vers la fin de la révolution industrielle. « C’est une erreur que de supposer qu’une utilisation économique d’une ressource équivaut à une diminution de la consommation. La vérité, c’est que le contraire se produit. »

C’est ce qu’a écrit Jevons dans son livre de 1865, The Coal Question (La question du charbon), qui traite de la façon dont les innovations en termes de rendement énergétique des moteurs à vapeur pourraient conduire à une utilisation accrue plutôt que moindre du charbon en général. Ironiquement, loin des préoccupations actuelles concernant l’intensité des émissions de carbone, Jevons était davantage préoccupé par une possible pénurie de ce combustible au Royaume-Uni que par la détérioration de l’environnement qu’il pourrait causer.

Cette motivation mise à part, Jevons apparait toutefois clairement comme un pionnier des enjeux écologiques. Sa théorie est très complexe — et sujette à controverse — mais elle peut être résumée grossièrement comme suit : plus un processus ou un système est efficace, plus nous sommes susceptibles de l’utiliser, ce qui entraîne une consommation globale plus élevée. Cette théorie est connue sous le nom de paradoxe de Jevons.

Le paradoxe moderne de Jevons : Efficacité énergétique de la 5G face à la durabilité de la 5G

Si l’on transpose la révolution industrielle à la révolution numérique, les idées de Jevons sont toujours d’actualité. Le déploiement des réseaux 5G a été décrit comme le changement le plus transformateur sur une seule génération au niveau des communications numériques. Les améliorations que la 5G permettra en termes de latence et de bande passante ont été débattues à l’infini. Il n’est pas nécessaire de les rappeler.

Mais parallèlement au déploiement de la 5G, et d’autres innovations numériques, nous constatons très clairement que la durabilité et l’impact environnemental deviennent des enjeux de plus en plus importants. L’Agence américaine de protection de l’environnement définit ainsi la durabilité : « Rechercher la durabilité, c’est créer et maintenir les conditions dans lesquelles les humains et la nature peuvent exister dans une harmonie productive pour soutenir les générations actuelles et futures. »

La bonne nouvelle est que la 5G est largement reconnue comme étant plus économe en énergie que la 3G ou la 4G en termes d’énergie nécessaire à la transmission des données. Selon une nouvelle étude de STL Partners, réalisée conjointement avec Vertiv, les réseaux 5G peuvent être jusqu’à 90 % plus économes par unité de trafic que leurs prédécesseurs 4G.

Mais comme l’a souligné Jevons à juste titre, l’efficacité ne fait pas tout. Malgré les améliorations de l’efficacité énergétique avec la 5G, il est probable que l’utilisation globale de l’énergie mobile augmente, par rapport aux générations précédentes, à mesure que davantage de réseaux 5G sont déployés. Les réseaux 5G seront plus efficaces que les réseaux 4G, mais ils seront aussi plus largement déployés, et feront transiter beaucoup plus de données. Les estimations varient, mais selon Vertiv, la 5G est susceptible d’augmenter la consommation énergétique total des réseaux de 150 % à 170 % d’ici 2026, et les augmentations plus importantes concerneront les domaines de grands datacenters, de datacenters en cluster et de réseaux.

L’efficacité énergétique est un facteur critique, mais comme le décrit le récent rapport de STL Why Energy Management Is Critical to 5G Success (Pourquoi la gestion de l’énergie est essentielle au succès de la 5G), pour vraiment relever le défi de la consommation électrique et des émissions de carbone posé par la 5G, tout le monde, des opérateurs aux consommateurs, doit réfléchir de manière plus globale à la consommation d’énergie et à la durabilité.

En pratique, cela se résume à deux approches clés :

  • S’assurer que la technologie 5G est déployée de la manière la plus efficace possible, notamment par l’utilisation d’énergies renouvelables (ce qui inclut l’utilisation de réseaux à haut rendement énergétique, mais aussi des équipements d’alimentation et de refroidissement associés).
  • Veiller à ce que les avantages de la 5G en matière de développement durable soient largement adoptés par la société et les entreprises. Par exemple, en remplaçant les processus analogiques gourmands en carbone.

Approches durables de la 5G

En examinant la première partie du problème, STL et Vertiv ont identifié plusieurs bonnes pratiques qui devraient aider les opérateurs à maîtriser la consommation en électricité et en carbone des réseaux 5G qui vont être déployés. « Les opérateurs de télécommunications qui réussissent à réduire de façon significative leur consommation d’énergie et leurs coûts le font en évaluant l’ensemble des écosystèmes autour de leurs opérations réseau : le personnel, les objectifs, les infrastructures et les partenaires », explique Scott Armul, vice-président global DC Power and outside plant chez Vertiv.

Une fois que tous les efforts ont été faits pour s’assurer que la 5G est déployée en utilisant ces approches efficaces, les opérateurs devraient alors porter leur attention sur le deuxième point : Veiller à ce que les avantages en matière de durabilité que la 5G peut permettre soient adoptés par l’ensemble de la société et des entreprises.
Ce rapport a identifié plusieurs secteurs susceptibles d’améliorer considérablement leur productivité et leur consommation énergétique grâce aux services 5G.

Par exemple, le secteur industriel pourrait réaliser jusqu’à 730 milliards de dollars de bénéfices d’ici 2030 en utilisant la 5G pour perfectionner la maintenance prédictive et l’automatisation.

Cependant, les opérateurs télécoms sont confrontés à un autre défi. Il est peu probable qu’ils se contentent de déployer leurs réseaux 5G de manière durable en espérant que les clients verront les opérateurs comme des experts en gestion de l’énergie. Selon le rapport de STL, seulement 37 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles considéraient les opérateurs comme des partenaires crédibles dans la réduction des émissions de carbone actuellement. Mais 56 % ont déclaré qu’elles pensaient qu’ils pourraient être des partenaires crédibles à l’avenir.

Les opérateurs de télécoms doivent être en mesure de démontrer qu’ils utilisent eux aussi la 5G pour développer de nouveaux processus numériques durables au sein de leur propre infrastructure. « Pour être des partenaires crédibles et informés pour leurs clients, les opérateurs doivent montrer l’exemple. Développer une stratégie énergétique est un excellent point de départ », déclare Phil Laidler, Directeur de STL Partners.

150 ans se sont écoulés depuis les observations de William Jevons, mais la société essaye toujours de trouver les bons modèles en matière de rendement énergétique, de durabilité et même d’utilisation du charbon. Cependant, les grands changements prennent du temps. Espérons que d’ici 2170, alors que la société sera encore plus dépendante des réseaux 50G dont nous disposerons peut-être à ce moment-là, la véritable durabilité sera devenue une exigence fondamentale et non plus une aspiration.

Des informations supplémentaires, notamment sur la manière dont les opérateurs de télécommunications peuvent inciter leurs clients à utiliser la 5G de manière durable et sur les stratégies visant à améliorer l’efficacité des réseaux 5G, sont disponibles dans le rapport sur la 5G de STL Partners, proposé en téléchargement sur Vertiv.fr.

Pour plus d’informations sur les solutions d’efficacité énergétique de Vertiv pour la 5G, visitez Vertiv.com/5G-EMEA.

Articles associés

Connexion partenaire

Langue & Localisation