The page you're viewing is for French (EMEA) region.

The page you're viewing is for French (EMEA) region.

Innovations dans le domaine du refroidissement des datacenters : Ce que les experts ont découvert dans le Centre d’Expérience Client Vertiv

L’intelligence artificielle, l’informatique haute densité, les datacenters modulaires et les avancées dans le domaine des technologies de refroidissement figuraient parmi les sujets abordés lors d’une récente conférence virtuelle Vertiv.

Le Vertiv Data Center Cooling Innovation Forum, auquel ont participé des dirigeants et des analystes de datacenter de Vertiv, a été consacré à la place prépondérante qu’occupent les technologies de refroidissement sur le marché en plein essor des datacenters.

L’événement d’une demi-journée, que vous pouvez visionner online, a donné lieu à une table ronde sur l’évolution des technologies de refroidissement des datacenters ainsi qu’à une visite du Centre d’Expérience Client Vertiv de Padoue, en Italie, qui abrite six laboratoires de test de diverses technologies de refroidissement. L’un de ces laboratoires dispose de puissances frigorifiques allant jusqu’à 1,5 MW et une large plage de conditions de fonctionnement, de - 10°C à + 55°C.

« 2020 a été une année difficile et très compliquée pour le monde entier, mais espérons-le, nous finirons par voir le bout du tunnel Covid-19 », a déclaré Giordano Albertazzi, Président de Vertiv pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, lors du discours d’ouverture de l’événement. « Parmi les quelques côtés positifs de 2020, l’un d’eux est sûrement qu’en 10 mois, la pandémie a stimulé l’accélération de la transformation numérique représentant presque 10 ans de progrès. Pour notre secteur, cela s’est traduit par une croissance rapide. »

L’augmentation de la capacité informatique requiert des innovations dans le domaine du refroidissement des datacenters

Lucas Beran, Analyste Principal chez Omdia, une entreprise de recherche technologique, a déclaré que la croissance du marché du refroidissement des datacenters était due en grande partie aux besoins croissants des entreprises en capacité informatique, ainsi qu’aux fournisseurs de cloud et de colocation, qui construisent des datacenters de grande taille et efficaces.

Des recherches récentes conduites par Omdia ont révélé que les technologies de refroidissement durables et innovantes, telles que l’eau glacée, l’évaporation et le refroidissement liquide, sont de plus en plus largement utilisées dans les datacenters. L’étude (« Data Centre Thermal Management Report 2020 »), basée sur des données de 2018 et de 2019, indique que Vertiv dispose d’une part de 23,5% du marché mondial du refroidissement des datacenters (soit plus de 10% au-dessus de son principal concurrent).

Selon les travaux menés par Omdia, les formes de refroidissement liquide (qui incluent le « refroidissement par immersion », dans lequel les serveurs et autres équipements informatiques sont immergés dans des réservoirs remplis de liquide de refroidissement, et la technologie « direct-to-chip », où le liquide de refroidissement liquide est alimenté directement dans les microcircuits des équipements de datacenter pour les maintenir au frais), devraient également connaître une forte croissance, avec un doublement entre 2020 et 2024.

Améliorer le rendement énergétique des datacenters grâce aux nouvelles technologies

Le refroidissement liquide peut aider les datacenters à devenir neutres en carbone, mais cette technologie requiert une adaptation sur mesure pour être utilisée dans ces datacenters, a souligné Béran.

La consolidation dans le secteur des datacenters et les dépenses des entreprises en technologies, y compris le Big Data, l’analyse et l’intelligence artificielle, signifient que les datacenters gagnent en taille.

Ces technologies haute performance vont stimuler les dépenses pour les datacenters au cours des trois prochaines années, a poursuivi Beran.

Les économies d’échelle signifient que les améliorations du rendement énergétique deviennent plus marquées. La technologie de refroidissement doit être suffisamment interopérable et flexible pour s’adapter aux besoins IT des organisations, non seulement au niveau des grands sites centraux, mais aussi au niveau des sites Edge plus petits dont le nombre est en pleine croissante et qui vont devenir de plus en plus importants pour les opérateurs télécoms.

Une grande partie de la croissance du marché des datacenters est due aux fournisseurs de datacenter hyperscale et de colocation qui continuent de construire et de déployer de nouvelles plateformes, a déclaré Peter Lambrecht, Vice-président Key Accounts Sales de Vertiv en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. « Le besoin de grandes capacités s’intensifie dans les datacenters. Nous sommes passés de datacenters de 10 à 20 mégawatts à des datacenters de 100 à 200 mégawatts. Plus ils sont grands, plus ils sont en mesure de fonctionner efficacement »

D’où proviennent les innovations en matière de refroidissement de datacenters ?

Au cours de la deuxième partie de sa conférence, Vertiv a présenté et discuté de certaines de ses technologies de refroidissement, notamment :

  • Refroidissement à détente directe (qui inclut le nouveau Liebert® PDX avec des compresseurs à vitesse variable)
  • Refroidissement par eau glacée (qui inclut le climatiseur périphérique Liebert PCW ainsi que les groupes de production d’eau glacée Liebert OFC et Liebert AFC)
  • Solutions Outdoor (qui inclut Liebert EFC et Liebert PDX)

À mesure que les datacenters s’agrandissent, ils ont besoin de technologies de refroidissement innovantes afin de réduire leurs émissions de carbone et les aider à atteindre leurs objectifs de rendement énergétique.

En particulier, les réfrigérants constituent un « facteur clé » pour des datacenters durables, a déclaré Roberto Felisi, Directeur Global Offering Management Core Systems de Vertiv, ajoutant qu’il est important de disposer de certifications industrielles pour mesurer le rendement énergétique des produits de refroidissement de datacenter.

Parmi les autres tendances du marché des datacenters abordées lors de l’événement, citons la demande croissante en datacenters modulaires préfabriqués, généralement plus petits et plus rapides à déployer que les datacenters traditionnels.

Selon Lambrecht, la plupart des datacenters Edge modulaires, dont le nombre ne cesse de croître, n’auront pas de personnel travaillant sur site. Ils devront donc être monitorés à distance et disposer d’une technologie d’auto-réparation, a-t-il expliqué.

« Nous n’aurons pas assez d’ingénieurs pour gérer des milliers de sites [datacenter Edge] », a-t-il fait remarquer. « La technologie doit être aussi intelligente que possible car la plupart des sites fonctionneront sans personnel. »

L’innovation est la clé. Particulièrement dans le refroidissement de datacenters

Lors de la dernière session de questions et réponses& interactive, les intervenants et les participants ont discuté de la manière dont le refroidissement liquide aiderait les datacenters à devenir plus durables sur le plan environnemental. Les tentatives de définition commune de normes sectorielles pour les technologies de refroidissement, dont le projet Open Commute, n’en sont qu’à leurs balbutiements mais elles pourraient aider à atteindre cet objectif.

Malgré une année tumultueuse, les intervenants et les participants à l’événement se sont dits optimistes quant à l’avenir des technologies de refroidissement et du secteur des datacenters.

« Il s’agit d’un moment important pour le secteur des datacenters en raison de ce qu’il peut apporter au monde », a déclaré Albertazzi. « L’innovation est la clé. »

Vous souhaitez un aperçu rapide du forum ? Jetez un coup d’œil à notre résumé des temps forts de l’événement ci-dessous ou regardez l’événement dans son intégralité en ligne.

Connexion partenaire

Langue & Localisation