The page you're viewing is for French (EMEA) region.

The page you're viewing is for French (EMEA) region.

Tendances 2022 des Datacenters :
le développement durable et les mesures climatiques seront au cœur des préoccupations

décembre 01, 2021

L'adoption massive de l'intelligence artificielle et une plus grande intégration des équipements sont également attendues, selon les experts de Vertiv

Rungis, France [1er décembre, 2021] – Vertiv (NYSE : VRT), fournisseur mondial de solutions de continuité et d'infrastructures numériques critiques, a dévoilé, comme tous les ans, les tendances qui marqueront l’année 2022 en matière de datacenters. Une accélération spectaculaire des actions en faveur du développement durable et de la lutte contre la crise climatique figurent en tête de ces tendances. Les experts de Vertiv constatent que les débats de longue date sur l'efficacité et l'utilisation des datacenters évoluent pour prendre en compte une approche plus globale et plus ambitieuse de la durabilité. Ce mouvement reconnaît l'urgence de la crise climatique, la relation entre la disponibilité des ressources et l'augmentation des coûts, ainsi que les vents politiques changeants dans le monde.

" À l'approche de 2022, les opérateurs et fournisseurs de datacenters poursuivront activement des stratégies susceptibles de faire une réelle différence dans la lutte contre la crise climatique ", a déclaré Rob Johnson, PDG de Vertiv. " Quant à Vertiv, nous continuons à privilégier l'efficacité énergétique dans l'ensemble de notre portefeuille, ainsi que les technologies d'énergie alternative et renouvelable et les sources d'énergie sans carbone. Nous donnons la priorité aux technologies de refroidissement sans eau et développons des partenariats avec les leaders de la recherche et nos clients pour mettre l'accent sur les efforts de durabilité ayant un impact. "

Les mesures prises par les décideurs des datacenters sur ces fronts auront un impact profond sur l'économie numérique en 2022 et au-delà. L'urgence de ces défis se reflète dans les tendances 2022 identifiées par les experts de Vertiv. Ces tendances sont :

  • Les datacenters se préoccupent du développement durable et de la crise climatique: Ces dernières années, le secteur des datacenters a pris des mesures en faveur de pratiques plus respectueuses du climat mais les opérateurs se joindront plus résolument à l'effort climatique en 2022. Sur le plan opérationnel, les experts de Vertiv prévoient que certaines organisations adopteront des stratégies d'énergie durable utilisant une solution numérique qui associe l'utilisation de l'énergie à une énergie 100 % renouvelable et qui fonctionne à terme avec une énergie durable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ces systèmes énergétiques distribués hybrides peuvent fournir une alimentation en courant alternatif et en courant continu, ce qui ajoute des options pour améliorer l'efficacité et permet finalement aux datacenters de fonctionner sans carbone. Les piles à combustible, les actifs renouvelables et les systèmes de stockage d'énergie de longue durée, y compris les systèmes de stockage d'énergie par batterie (BESS) et les batteries lithium-ion*, joueront tous un rôle essentiel dans l'obtention de résultats durables, résilients et fiables. Les solutions de refroidissement ne nécessitant pas d'eau sont très demandées et les réfrigérants à fort potentiel de réchauffement global (PRG) seront progressivement remplacés par des réfrigérants à faible PRG.

    À plus court terme, les événements météorologiques extrêmes liés au changement climatique influenceront les décisions concernant le lieu et la manière de construire de nouveaux datacenters et réseaux de télécommunications. D'autres facteurs, tels que la fiabilité et le caractère abordable du réseau, les températures régionales, la disponibilité de l'eau et de l'énergie durable renouvelable, produite localement, ainsi que les réglementations qui limitent l'alimentation des centrales électriques et la quantité d'énergie allouée aux datacenters, jouent également un rôle dans la prise de décision.

    Ces phénomènes météorologiques extrêmes entraîneront la mise en place de systèmes d'infrastructure plus robustes dans le secteur des TIC, qui devront être harmonisées avec les objectifs de durabilité. En 2022, les opérateurs de datacenters et de télécommunications devront faire face à ces problèmes - et aux questions de latence toujours présentes - et entraînera un besoin de solutions permettant de relever tous ces défis.

    Note importante sur les batteries lithium-ion : Les experts de Vertiv s'attendent à ce que l'infrastructure de recyclage des batteries au lithium se développe en 2022 et élimine l'un des rares obstacles à l'adoption généralisée des batteries au lithium-ion dans les datacenters.

  • L'intelligence artificielle devient concrète: : à mesure que les réseaux d'aujourd'hui deviennent plus complexes et plus distribués et que les exigences de réalité augmentée et du monde virtuel deviennent plus importantes, le traitement et la prise de décision en temps réel deviennent plus critiques. Ce besoin en temps réel est sensible aux latences et dans le cadre du modèle hybride de plus en plus courant des entreprises, des cloud publics et privés, de la colocation et du Edge, la gestion manuelle à temps plein est peu pratique, voire impossible. L'intelligence artificielle (IA) et le machine learning seront essentiels pour optimiser les performances de ces réseaux.

    Il faudra du temps et de la rigueur pour collecter les bonnes données, construire les bons modèles et former la plateforme réseau à prendre les bonnes décisions. Cependant, les outils de programmation se sont suffisamment simplifiés pour que les data scientists soient en mesure d'affecter des ressources informatiques à un problème sans avoir à être des experts en programmation ou en matériel. La disponibilité des équipements d'IA auprès de fournisseurs reconnus, les options de cloud computing pour ces mêmes équipements, une chaîne d'outils simplifiée et une formation à la science des données ont mis l'IA à la portée des entreprises, même des plus petites. Tout cela contribue à accélérer l'adoption de l'IA en 2022.

    Comme pour toute avancée technologique, celle-ci entraîne des répercussions. L'augmentation de l'IA va inévitablement accroître les densités de calcul et de chaleur et, par extension, accélérer l'adoption du refroidissement liquide. Parmi les autres défis : la réduction de la barrière à l'entrée impose de choisir les bons fournisseurs, les bonnes plateformes et les bons systèmes auxquels on peut faire confiance.

  • Le datacenter post-pandémie se profile: Quelques 2,9 gigawatts de nouveaux datacenters sont en cours de construction dans le monde, contre 1,6 gigawatts en 2020 (Cushman & Wakefield). Ces datacenters seront les premiers construits spécifiquement pour répondre aux besoins d'un monde post-COVID. L'activité se concentrera davantage sur l'Edge, où VMware prévoit un changement radical dans la répartition de la charge de travail – de 5 % actuellement à 30 % au cours des cinq prochaines années. La disponibilité restera la priorité absolue, même sur les sites Edge, mais la réduction de la latence est un besoin croissant pour prendre en charge les bâtiments sains, les villes intelligentes, les ressources énergétiques distribuées et la 5G. En 2022, on assistera à une augmentation des investissements sur les sites Edge pour prendre en charge cette nouvelle normalité (travail à distance, recours plus important à l'e-commerce et à la télésanté, streaming vidéo) et le déploiement continu de la 5G.

  • Une tendance à l’intégration: Divers fournisseurs d'équipements de datacenters ont adopté depuis des années des systèmes intégrés qui permettent d'ajouter des capacités modulaires, avec des allées de racks intégrés parmi les offres de datacenters les plus répandues aujourd'hui. En 2022, nous assisterons à la prochaine étape de l'évolution, les datacenters collaborant avec les fournisseurs pour mieux intégrer des systèmes plus importants - tous les composants de l'infrastructure électrique, par exemple - et offrir une interopérabilité transparente.

    Les bénéfices du concept de l'intégration sont bien connus et permettent de gagner en flexibilité : réduction des coûts de construction et de déploiement, gestion flexible de la capacité, l'application de la même approche à des systèmes plus importants. Les solutions d'alimentation en rack sont les premiers accélérateurs de la dynamique d'intégration.

Pour plus d'informations sur les tendances 2022 du secteur et sur le portefeuille complet de solutions Vertiv pour les datacenters et les réseaux de communication, rendez-vous sur le site Vertiv.fr.

À propos de Vertiv
Vertiv (NYSE : VRT) propose un ensemble de solutions associant matériel, logiciels, analyses et services en continu, conçues pour garantir à ses clients un fonctionnement optimal et sans interruption de leurs applications critiques et capables d’évoluer au rythme de leurs besoins. Vertiv répond ainsi aux enjeux vitaux des datacenters, réseaux de communication et installations commerciales ou industrielles, grâce à son large portefeuille de solutions et de services dans la gestion de l’énergie, le refroidissement et l’infrastructure IT, dans le Cloud comme en périphérie de réseau. Vertiv, dont le siège se situe à Columbus, dans l’Ohio, emploie près de 20 000 collaborateurs et est implantée dans plus de 130 pays. Pour obtenir de plus amples informations et les dernières nouvelles et informations de Vertiv, veuillez consulter Vertiv.fr.

Déclarations prospectives
Ce communiqué contient des déclarations prospectives (« forward-looking statements ») telles que définies par le Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des Etats-Unis, Section 27 du Securities Act, et Section 21E du Securities Exchange Act. Ces déclarations ne sont que des prédictions. Les événements ou les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux qui figurent dans les déclarations prospectives énoncées dans le présent document. Les lecteurs sont invités à consulter les documents déposés par Vertiv auprès de la Securities and Exchange Commission, notamment son dernier rapport annuel (formulaire 10-K/A) et tout rapport trimestriel ultérieur (formulaire 10-Q), pour prendre connaissance de ces facteurs de risque et d'autres facteurs importants concernant Vertiv et ses activités. Vertiv n'a aucune obligation de mettre à jour ou de modifier ses déclarations prospectives, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres, et rejette expressément toute obligation de le faire.

Contact presse:
Nevena JOVIC
T: 01 53 63 27 36 - 07 70 35 33 05

Articles associés

Connexion partenaire

Langue & Localisation