The page you're viewing is for French (EMEA) region.

The page you're viewing is for French (EMEA) region.

Les experts de Vertiv prévoient une périphérie autosuffisante et autonome en termes de maintenance, au service de l’IoT et de la 5G

Columbus, Ohio, États-Unis [4 décembre 2018] - La périphérie du réseau reste l’épicentre de l’innovation dans l’environnement datacenter alors que commence l’année 2019, avec notamment des activités axées sur une intelligence accrue destinée à simplifier leur exploitation, à permettre une gestion et une maintenance à distance, ainsi qu’à combler un déficit de compétences grandissant. La sophistication croissante de la périphérie fait partie des principales tendances des datacenters à suivre en 2019, telle qu’identifiée par les experts Vertiv du monde entier.

« La périphérie d’aujourd’hui joue un rôle essentiel dans l’exploitation des datacenters et des réseaux, mais aussi dans l’offre d’importants services aux consommateurs », a déclaré Rob Johnson, PDG de Vertiv. « Il s’agit d’un changement radical et fondamental dans la manière dont nous percevons l’informatique et la gestion des données. Il n’est donc pas étonnant que les activités dans le secteur des datacenters en 2019 soient essentiellement orientées vers les innovations en périphérie. »

1. Simplifier la périphérie : Une périphérie plus intelligente, plus simple et plus autonome convergera avec un plus large panel de tendances de l’industrie et de la consommation, telles que l’Internet des objets (IoT) et le déploiement imminent des réseaux 5G, pour une informatique puissante, à faible latence, au plus près des utilisateurs.

Pour de nombreuses entreprises, la périphérie est devenue la composante la plus critique de leurs écosystèmes numériques. Les systèmes d’infrastructure intelligents prenant en charge le Machine Learning et travaillant en tandem avec des outils d’analyse en Cloud modifient en profondeur la manière dont nous appréhendons l’Edge Computing et les services en périphérie. Il en résultera une périphérie du réseau plus robuste et plus efficace, offrant une meilleure visibilité et des fonctionnalités de maintenance automatique, nécessitant une gestion active réduite.

D’un point de vue théorique, tous les aspects de notre économie et de notre société commencent à reposer sur l’Edge Computing, offrant ainsi aux utilisateurs une meilleure qualité de vie, et permettant aux entreprises d’être plus connectées et plus compétitives. Pour nos clients (ainsi que pour leurs clients), la continuité informatique et de service est primordiale », a déclaré John Hewitt, président de la zone Amériques de Vertiv. « L’innovation en périphérie implique de surmonter les défis liés à la disponibilité au moyen d’infrastructures rapides à déployer et évolutives, de solutions télégérées, et de services de maintenance qui rendront l’Edge Computing viable pour les ressources informatiques qui peinent à atteindre les niveaux de service requis. »

2. Une révolution du personnel :
Un personnel vieillissant qui approche de la retraite et des programmes de formations en retard par rapport à l’évolution des datacenters et de la périphérie crée de nouveaux défis en termes de ressources humaines partout dans le monde. Ce changement aura diverses conséquences en 2019. Tout d’abord, les organisations commenceront par modifier leurs processus de recrutement de personnel de datacenter, s’éloignant ainsi des programmes de formations traditionnels pour s’orienter vers des postes spécialisés plus agiles impliquant la périphérie. De plus en plus de formations se feront en interne. Ensuite, les entreprises s’orienteront vers des systèmes intelligents et vers l’apprentissage automatique (Machine Learning) afin de simplifier l’exploitation, de préserver les connaissances institutionnelles, et de permettre une maintenance et des services plus prédictifs et plus efficaces.

3. Des systèmes d’ASI plus intelligents et plus efficaces :
De nouvelles batteries alternatives présentent des opportunités d’adoption à grande échelle de systèmes d’ASI capables d’interactions plus avancées avec le réseau électrique. À court terme, cette solution se traduit par de meilleures fonctionnalités de gestion de la charge et d’écrêtement des points. À plus long terme, nous verrons des organisations utilisant une partie de l’énergie stockée par leurs systèmes d’ASI pour contribuer à l’alimentation du réseau électrique public. Le stockage statique de toute cette énergie est depuis longtemps considéré comme un levier de profitabilité latent. Nous nous rapprochons des applications grand public.

4. Promouvoir la normalisation : Le datacenter, même à l’ère des conceptions modulaires et préassemblées, demeure bien trop complexe pour envisager une normalisation complète de l’équipement. Il existe toutefois deux principaux intérêts : la standardisation des composants matériels et la normalisation de la structure des datacenters. La dernière consiste à employer des architectures et des équipements similaires, avec des variantes régionales, pour que les systèmes restent simples, et les coûts faibles. Dans les deux cas, l’objectif est de réduire les coûts liés au matériel, de réduire les délais de livraison et d’implémentation, et de simplifier l’entretien et la maintenance.

5. Processeurs haute puissance et refroidissement avancé : Le taux d’utilisation des processeurs grandissant pour exécuter des applications avancées telles que la reconnaissance faciale ou les analyses de données approfondies, les processeurs haute puissance créent la nécessité d’approches innovantes en termes de refroidissement. Le refroidissement liquide direct au niveau du composant (le processeur ou d’autres composants sont partiellement ou totalement immergés dans un liquide dissipant la chaleur) devient une solution viable. Généralement utilisé dans les systèmes haute performance, les avantages d’une telle installation (notamment de meilleures performances des serveurs, une efficacité accrue pour les hautes densités et des coûts de refroidissement réduits) justifient que l’on s’y intéresse. De nombreuses innovations ont également été réalisées dans le domaine du refroidissement extrême sans eau, une alternative à l’eau glacée de plus en plus populaire.

Pour de plus amples informations sur ces tendances ou sur les solutions pour datacenter de Vertiv, rendez-vous sur VertivCo.com.

À propos de Vertiv
Vertiv réunit matériel, logiciel, systèmes d’analyse et services continus afin de veiller à ce que les applications essentielles de nos clients fonctionnent sans interruption, de façon optimale et évoluent en fonction de leurs besoins commerciaux. Vertiv résout les principaux défis auxquels font face les datacenters d’aujourd’hui, mais aussi les réseaux de communication, ainsi que les infrastructures industrielles et commerciales en leur proposant une gamme de services et de solutions d’infrastructure informatique, de refroidissement et d’alimentation qui s’étendent du cloud jusqu’à la périphérie du réseau. Vertiv, dont le siège se situe à Columbus, Ohio, États-Unis, emploie près de 20 000 collaborateurs et est présent dans dans 130 pays différents. Pour de plus amples informations, et pour les dernières nouvelles et informations de Vertiv, rendez-vous sur VertivCo.com.

Contact :
Vince McMorrow
T 614-383-1622
E Vince.McMorrow@Fahlgren.com

Connexion partenaire

Langue & Localisation