The page you're viewing is for French (EMEA) region.

The page you're viewing is for French (EMEA) region.

L’impact du télétravail en tant que nouveau site Edge

Simon Blake •

En 1998, je me trouvais dans un funky Temple Bar à Dublin avec mon tout nouveau téléphone mobile Nokia 5110. Je participais à une présentation sur la façon dont Internet allait modifier le comportement sociétal. Le présentateur nous a annoncé que ce qu’il allait nous montrer était illégal. Nous nous sommes regardés les uns les autres, excités à l’idée de faire partie d’un subterfuge. Il a ensuite effectué un appel téléphonique par IP via la bande passante de deux lignes sur réseau RNIS, qui, à l’époque, étaient illégales en Irlande.

Le présentateur a ensuite parlé d’une possibilité de réserver, dans 10 ans, des vols à l’aide de nos téléphones, de nous enregistrer grâce aux mêmes dispositifs et d’embarquer. Et une fois arrivés à destination, que nous allions commander un taxi via notre téléphone sans composer le numéro, qui par la suite nous amènerait à l’hôtel, réservé online, en utilisant notre système de positionnement mondial (GPS) afin de le localiser. Je m’en souviens parfaitement, non pas parce que cela semblait irréaliste, mais parce que cela était si différent de ce que je connaissais, de ce qui était une façon normale de vivre à cette période. C’est pourtant désormais la norme, et nous ne reviendrons plus à cette époque révolue.

Toute personne ayant étudié les sciences comportementales sait que le changement de comportement prend du temps, et doit passer par des étapes. Aujourd’hui, de nombreux individus font l’expérience d’un changement radical au niveau de leur travail, en ce qui concerne leur trajet, leur endroit et leurs interactions professionnelles : toutes les étapes normales du processus de changement ont été brûlées. Il n’y a pas eu de pré-contemplation, de contemplation, d’intention, ni de préparation. Les individus se retrouvent catapultés dans le présent, faisant preuve de nouveaux comportements, dans de nouveaux environnements. Pour beaucoup, ce nouvel environnement n’est pas si mauvais. Ils veulent bien se reconvertir, en quelque sorte, et un retour en arrière semble peu probable.

C’est devenu la nouvelle « normalité », même pour les mois à venir, quand les restrictions de mouvement seront moins strictes.

En évoquant les changements sismiques sociétaux causés par des événements majeurs, Robert Kargon, un professeur d’Histoire des sciences à l’Université Johns Hopkins a déclaré : « Ces types d’urgences accélèrent les tendances qui existaient déjà dans la société. » En ce moment même, il semble qu’il existe un fort désir pour une planète plus durable, un meilleur équilibre entre travail et vie privée, moins de trajets quotidiens, et plus de flexibilité dans le travail.

Jusqu’aux événements récents, on pouvait argumenter qu’Internet avait amélioré notre vie quotidienne. Désormais, Internet est devenu essentiel à notre vie quotidienne — nos interactions visuelles avec ceux que nous ne pouvons aller voir, nos moyens de subsistance, notre sécurité, ainsi que notre équilibre. A-t-il finalement trouvé sa raison d’être ?

Même les professions qui ne sont pas dépendantes de la technologie, comme les enseignants, les moniteurs de fitness et les professionnels de santé, utilisent ces technologies comme jamais auparavant. C’est devenu leur nouvelle norme, alors : quel effet cela aura-t-il sur l’informatique et l’infrastructure qui la soutient ?

N° 1 : une augmentation de la Cloudification

En supposant que la pendule ne revienne jamais exactement là où nous en étions, et en prenant connaissance de l’augmentation spectaculaire de la demande des services cloud, il semble évident qu’une augmentation et une accélération de la cloudification vont suivre.

Les entreprises vont vouloir être plus résistantes aux nouveaux chocs, et jouir de la capacité de faciliter un nouveau modèle de travail. Elles favoriseront davantage les services sur cloud, dans le but de garantir un accès à distance et le rendre facile. Et, bien sûr, pour qu’elles soient moins sujettes aux effets des chocs futurs, elles souhaiteront s’assurer de leur partenariat avec des sociétés technologiques qui leur offriront le meilleur niveau de protection possible, en tenant compte de choses aussi anodines en apparence que la proximité d’un technicien au sein de leur établissement.

N° 2 : le déploiement accéléré de sites Edge

Étant donné la demande accrue de prestation de services cloud, et les considérations de coût et de vitesse que celle-ci implique, il est probable que les hyperscalers et les fournisseurs de colocation commenceront à distribuer ces services à un rythme encore plus soutenu, vers une base d’utilisateurs désormais plus distribuée. Étant ainsi mieux protégés pour les moments difficiles, ils pourront évoluer de façon plus fluide. La vitesse du déploiement accélérera, et la demande de concepts, tels que les datacenters préfabriqués, augmentera probablement.

N° 3 : un élargissement de la bande passante résidentielle

De plus en plus de services cloud sont déployés localement, et tous comptent sur le dernier kilomètre pour parvenir à l’utilisateur. Si le volume total du trafic ne changera pas, les schémas eux, vont évoluer. Les sites professionnels disposant de connexions puissantes diminueront, et les zones résidentielles avec moins de capacité prendront plus d’ampleur. Les goulots d’étranglement aux nœuds de réseau où les lignes convergent seront probables. Ajoutez à cela la chaleur supplémentaire qui sera générée sur ces sites, en raison du fonctionnement informatique à une capacité proche de 100 %, et la dissipation thermique deviendra un sujet « brûlant », surtout lorsque les températures estivales décolleront et que la maintenance en deviendra plus risquée.

Les humains sont l’espèce la plus flexible, et nous nous adapterons avec succès. Ce qui change, c’est la vitesse et les leviers d’influence. Si nous avions dû faire face à cette transformation informatique rapide vers le télétravail il y a seulement 15 ans, nous aurions été beaucoup moins préparés à soutenir cette continuité de l’activité qui est essentielle pour nos communautés, maintenant et à l’avenir.

N’hésitez pas à vous abonner à notre blog pour rester informé sur les dernières tendances, technologies et actualités.

Articles associés

Actualités

COVID-19: Nos actions

Langue & Localisation