The page you're viewing is for French (EMEA) region.

The page you're viewing is for French (EMEA) region.

DataCenter 2025 :
Un Edge plus précis se dessine à l’horizon

Rob Johnson •

Lorsque nous avons décidé de faire un bilan de mi-parcours sur la version de 2014 du rapport DataCenter 2025, que nous avons publié il y a cinq ans, j’ai donné un conseil à notre équipe : N’en faites pas un bulletin de notes. Nous ne cherchons pas à évaluer la précision de ces prévisions. Le but est de faire notre possible pour que tout le monde comprenne au mieux ce qui nous attend dans les années à venir. Le secteur évolue bien trop rapidement pour que des prévisions sur 10 ans puissent anticiper tous les revirements de situation. Ceci étant dit, celles formulées par les experts dans le rapport de 2014 se sont avérées relativement fidèles à la réalité.

La principale différence entre le rapport initial et la version mise à jour de 2019 est sans aucun doute l’attention accrue sur le boom des activités en périphérie du réseau. L’edge constituait déjà un centre d’intérêt en 2014, mais n’est mentionné que quatre fois dans le rapport original. Il est omniprésent dans la nouvelle version, reflétant ainsi la nature toujours plus décentralisée de l’écosystème des datacenters. En réalité, nous pouvons affirmer sans exagérer que les activités du edge ont fondamentalement transformé l’ADN du datacenter au cours des cinq années qui ont suivi l’enquête initiale.

Prédire les éventuels défis en périphérie du réseau

Prenez en considération ceci : Les participants à l’enquête sont unanimes quant au fait que le nombre total de sites du Edge Computing devrait plus que tripler entre aujourd’hui et 2025. Il s’agit d’un important tournant dans la manière dont nous construisons, exploitons et entretenons nos réseaux. En réalité, ces prévisions sont probablement quelque peu « conservatrices ». Avec le déploiement des réseaux 5G, l’edge jouera un rôle encore plus critique et se développera encore plus rapidement.

En découvrant ces nouvelles prévisions, je n’ai pas pu m’empêcher de les mettre en parallèle avec un autre point de donnée révélateur : 33 % des participants à l’étude aux États-Unis estiment qu’ils seront à la retraite d’ici 2025. Même si le renouvellement du personnel dans le secteur ne fait que s’approcher de ce chiffre, cela se traduira par un exode massif de l’expertise et des connaissances institutionnelles qui aura lieu en même temps que la transition de l’industrie vers l’edge. Ces deux facteurs combinés sont susceptibles de créer un environnement sous pression pour les datacenter américains. C’est pourquoi il est plus important que jamais pour les entreprises de faire confiance à des partenaires possédant suffisamment d’expertise pour bien appréhender ce tournant.

Vous trouverez de nombreuses autres informations utiles semblables à celles-ci dans le nouveau rapport. Je vous encourage à le consulter et à rejoindre la discussion sur mon article LinkedIn. Quelles sont vos prévisions pour le datacenter de 2025 ?

Articles associés

Connexion partenaire

Langue & Localisation